HANDICAP & TRAVAIL

« Le handicap ne doit pas empêcher un salarié d’accéder à un emploi, ni d’évoluer professionnellement. Ce principe que pose la loi nécessite chaque fois que possible d’aménager la situation de travail des travailleurs handicapés »

La loi de 1989 sur les accidents du travail met à la charge de l’employeur une assurance permettant le versement d’une indemnisation acquise dans le cadre du travail : accident du travail et les maladies professionnelles.

La loi de février 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées modifie le champ d’intervention des ateliers protégés .L’entreprises adaptées (EA) fait son apparition devenu une entreprise adaptée elle fait dorénavant partie du marché du travail. Au-delà de la réforme, c’est un nouveau paysage de l’insertion qui se dessine, avec trois « milieux d’insertion » différenciés : protégé, adapté et ordinaire .

La mission sociale de cette loi est d’employer majoritairement des personnes handicapées en difficulté d’accès à l’emploi, du fait de l’importance de leur handicap. L’EA poursuit donc un objectif économique tout en développant un projet social et de gestion des ressources humaines spécifique.

L’entreprise adaptée doit faire valoir sa stratégie de développement économique comme son projet socio-professionnel en faveur des personnes handicapées qui y sont salariées (valorisation, promotion, formation …). L’entreprise adaptée peut compter sur le  soutien financier de l’État, décomposé en différentes aides en particulier l’aide au poste et la subvention spécifique

schema1-handipole23-b938f-1.gif

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire