OBLIGATION D’EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS En 2020 la loi handicap change. Consultez nous

La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » promulguée le 5 septembre 2018 modifie l’obligation des entreprises en matière d’emploi des travailleurs handicapés.
Toutes les entreprises sont concernées, même celles de moins de 20 salariés.

La loi sera appliquée à compter du 1er janvier 2020. Le taux d’emploi des personnes handicapées reste fixé à 6 % de
l’effectif de l’entreprise mais les modalités de calcul changent.

QUEL CALENDRIER ?

  1. Déclarations relatives aux années 2018 (1er trimestre 2019) et 2019 (1er trimestre 2020) : pas de changement
  2. À compter de la déclaration relative à l’année 2020 (déclaration du 1er trimestre 2021) : les nouvelles règles s’appliquent

Vous avez 2 ans pour vous préparer à ces changements.

Changez le cours d’une vie…

Découvrez notre plateforme de financement participatif dédiée aux personnes en situation de handicap

Grâce à vos commandes de biens et de services nous finançons par l’intermédiaire de notre plateforme dédiée au Handicap des besoins essentiels pour les personnes en situation de handicap (fauteuil, matériel adapté, appareillage, soins, aménagement de domicile, aménagement de véhicule, …) non pris en charge par les dispositifs de remboursement classique.

Nous reversons aussi une partie de notre chiffre d’affaire pour la recherche contre le Cancer (https:/www.hug-gech/fonds-lionel-perrier

banierwbflp_1

Une fondation, un combat!

Toutes les mamans du monde se retrouvent dans beaucoup de souffrances. Une seule est irréversible, la mort d’un enfant.

A ce titre, je me mets en avant, porte-drapeau de la détresse immense et du sentiment de culpabilité. Pourquoi lui et pas moi ? Pourquoi ce mot effroyable, CANCER, pénètre-t-il entre les murs de ma maison, condamnant mon plus jeune enfant ?

Entre le diagnostic et la mort, un temps infiniment long s’écoule, semé de souffrances, jalonné de traitements contraignants et ponctué de nouveaux symptômes terrifiants… Une tumeur au cerveau qui ronge petit à petit tous les capteurs, qui éteint inexorablement toutes les connexions et qui laisse l’entier du cerveau clair et conscient ! Ainsi, mon fils Lionel a vu venir cette mort sans sursis, sous la torture de la médication et cela en toute lucidité !

Depuis son départ, je m’applique à réaliser son souhait, celui qu’il a formulé dès son entrée en maladie : « Il faut aider les chercheurs, leur ardeur au travail est exemplaire mais leurs moyens sont dérisoires, leurs soucis budgétaires constants. Cela ne servira pas pour moi mais pour vous, pour tous les parents du monde. Vous pouvez agir ! ».

J’ai ainsi créé, dans la douleur, la Fondation Lionel Perrier, qui fut ma raison de lui survivre. Après 10 ans d’activité effrénée pour apporter notre aide à la recherche et aux familles, la consécration de nos efforts a été de faire don du capital de la Fondation aux HUG qui, depuis 2011, gèrent le « FONDS LIONEL PERRIER ». Mon fils aurait eu 42 ans cette année. Je veux recommencer, ou plutôt continuer mon combat pour permettre à tous ceux qui sont dans cette situation de garder l’espoir qu’un jour nous vaincrons cette horrible tumeur qui emporte les êtres aimés…

Lionel Perrier et Evelyne Pen de Castel

 

 

 
Facebook Comments